Nos rayons

IMPRESSIONNISTES A LONDRES (LES)

IMPRESSIONNISTES A LONDRES (LES)
Un livre de

COLLECTIF

Paru le

/06/2018

Fiche technique

ean :
9782759603800
Editeur :
PARIS MUSEES
Format :
287x239
Poids :
1292 g
15,00 €
En stock

Retrait immédiat en librairie

Dispo :
En stock
Retrait :

Retrait immédiat en librairie

Disponibilité du produit

Prix :
15,00 €
En stock

Retrait immédiat en librairie

Dispo :
En stock
Retrait :

Retrait immédiat en librairie

Description

Les Impressionnistes à Londres raconte lhistoire méconnue des artistes ayant quitté la France pour trouver refuge à Londres durant et après la guerre franco-prussienne et la Commune de Paris. Confrontés à la culture et au climat britanniques, ces expatriés exercèrent leur créativité dune manière nouvelle, saisissant les opportunités que leur offrait la capitale dun empire en plein essor, restituant dans leurs oeuvres les berges de la Tamise, les parcs verdoyants, les terrains de cricket ou encore les soirées mondaines de la haute société.Cet ouvrage réunit les artistes majeurs de cette période, Daubigny et Legros arrivés en éclaireurs, puis Monet, Pissarro, Tissot, Sisley et plus tard le jeune Derain. Les sculpteurs Carpeaux et Dalou, rejoints par Rodin, ainsi que ceux qui les soutinrent, mécènes, marchands dart et artistes britanniques, partagèrent cette expérience anglaise. Encouragés par quelques collectionneurs audacieux, peintres et sculpteurs ont contribué à faire évoluer la scène artistique anglaise. Leur expérience outre-Manche a pleinement participé à lextraordinaire épanouissement des arts à Londres et à Paris durant cette période troubléeLouvrage aborde ces relations artistiques franco-britanniques à travers plusieurs aspects : le traumatisme de la guerre et de la Commune pour les artistes français, la trajectoire particulière du peintre James Tissot, les méthodes denseignement de Dalou et Lantéri à Londres, ou encore la manière dont les artistes comme Monet et Whistler ont créé des motifs devenus mythiques comme le fameux brouillard londonien« De nos jours, les gens voient les brouillards, non parce quil y a des brouillards, mais parce que peintres et poètes leur ont appris le charme mystérieux de tels effets. Sans doute y eut-il à Londres des brouillards depuis des siècles. Cest infiniment probable, mais personne ne les voyait, de sorte que nous nen savions rien. Ils neurent pas dexistence tant que lart ne les eut pas inventés. Oscar Wilde.